Vaccination du chien

Maladie de Carré, hépatite, para-influenza, parvovirus - Ces vaccins sont de base. Le chien reçoit son premier vaccin dès l'âge de 6 à 8 semaines, puis on administre des piqûres de rappel toutes les 3 à 6 semaines, jusqu'à l'âge de 15 à 18 semaines (dépendamment de la date de la première vaccination). On administre une piqûre de rappel à chaque année.

Rage - Le vaccin contre la rage est considéré comme un vaccin de base. Il est obligatoire dans plusieurs États, bien qu'il y ait certaines exceptions. On administre le premier vaccin à l'âge de 16 semaines. On administre ensuite une piqûre de rappel un an plus tard, puis habituellement tous les trois ans. 

Leptospirose - On peut administrer ce vaccin facultatif aux chiens âgés de plus de 10 semaines et doit être répété 3 à 6 semaines plus tard. Ensuite il est administré annuellement, dans le but de prévenir une bactériose aux reins, au foie, et à d'autres organes majeurs. Ce vaccin peut ne pas être nécessaire, dépendamment du risque de contact du chien avec la maladie. Elle peut être contracté via une eau stagnante contaminée par de l'urine ou des fèces infectés d'animaux sauvages. 

Toux de chenil - Ce vaccin est facultatif car il est possible que le vétérinaire considère que l'animal n'est pas susceptible de contracter la maladie. On vaccine les chiens dès l'âge de 9 semaines, puis on administre des piqûres de rappel tous les 6 à 12 mois, selon l'exposition du chien à la maladie.

Maladie de Lyme - Le vaccin contre la maladie de Lyme est facultatif. On administre ce vaccin à deux reprises à un intervalle de 3 à 6 semaines chez les chiens âgés de plus de 10 semaines. On recommande ensuite l'administration de rappel tous les ans. Ce vaccin peut être administré chez les chiens habitant dans une région où les risques de contact avec des tiques porteuses de la maladie de Lyme est très élevé. Il peut être combiné à une protection topique ou orale contre les tiques pour une meilleure efficacité. Nous recommandons plutôt la protection contre les tiques qui offre une meilleure protection. 


MALADIES CANINES ET LEURS SYMPTÔMES :

Adénovirus (Hépatite infectieuse canine) - une maladie virale contagieuse qui s'attaque principalement au foie. Au cours de sa phase aiguë, l'hépatite se propage d'un animal à l'autre par le contact avec l'urine, les excréments ou autre sécrétion. L'exposition peut causer une infection, de légère à mortelle. La vaccination a permis de contrôler l'apparition de la maladie pendant de nombreuses années, et de nouveaux vaccins plus persesctionnés continuent à la prévenir efficacement.

Maladie de Carré (Distemper) - La vaccination contre le distemper est essentielle. Pratiquement tous les chiens, à un moment ou l'autre de leur vie, y sont exposés; et lorsque l'infection survient, elle est souvent mortelle. Le virus du distemper s'attaque à plusieurs systèmes y compris au système nerveux. Les symptômes comprennent faiblesse, fièvre, tous, diarrhée, vomissements et écoulement nasal et oculaire. Au stade terminal, l'infection peut entraîner des convulsions et la paralysie. Le décès de l'animal peut survenir de une à trois semaines après l'infection.

Leptospirose - Plusieurs souches de la bactérie Leptospira peuvent causer la leptospirose canine. Les eaux de surface contaminées par l'urine des animaux porteurs tels les animaux sauvages, rongeurs et le bétail, sont considérés comme étant la source principale de cette maladie grave, Les symptômes que peuvent présenter les chiens incluent la fièvre, le besoin fréquent d'uriner, les vomissements, les douleurs abdominales, la toux, du sang dans les selles et la paralysie. Il faut cependant noter que le diagnostic peut s'avérer difficile chez certains sujets. Les organes affectés sont les reins, le foie, les poumons, les systèmes sanguin et nerveux, ainsi que les yeux. L'urine provenant d'un animal infecté représente une risque pour la santé humaine.

Maladie de Lyme - maladie causée par la bactérie Borrelia burgdorferi, transmise au chien et à l'humain lorsqu'ils se font piquer par une tique porteuse de la bactérie. Les tiques vectrices sont très présentes dans notre région; les boisée, les herbes hautes et les cèdres sont leurs habitats de prédilection. La gravité de la maladie de Lyme chez le chien peut se manifester à différents degrés, allant d'une atteinte aiguë des membres et des articulations jusqu'à une maladie rénale généralement mortelle associée à la perte de protéines. Certains des symptômes sont : des éruptions cutanées circulaires, une dépression, de la fatigue, de la fièvre et des maux de tête. On peut traiter la maladie de Lyme à l'aide d'antibiotiques lorsqu'on délivre un diagnostic précoce. Il est difficile de détecter une minuscule tique dans la fourrure d'un animal; c'est pourquoi l'une des meilleures façons de protéger votre animal contre cette maladie est de le protéger contre les tiques avec une prévention mensuelle et possiblement y ajouter la vaccination.

Para-influenza et Bordetella - La trachéobronchite infectieuse, également connue sous le nom de « toux de chenil », cette maladie très contagieuse entraîne l'inflammation de la trachée et des bronches. Différents virus ou bactéries en suspension dans l'air peuvent être à l'origine de l'infection. Les plus courants sont le parainfluenza et l'adénovirus canin de même que Bordetella bronchiseptica. La maladie est caractérisée par une toux sèche non productive qui peut parfois entraîner des vomissements ou efforts d vomissements. 

Parvovirus - Le parvovirus, extrêmement contagieux et débilitant, s'est propagé à l'échelle mondiale en 1978 et son existence est probablement connue de la plupart des propriétaires de chiens. Le virus, particulièrement résistant, se transmet principalement dans les excréments infectés. Les symptômes comprennent fièvre élevée, faiblesse, vomissements et diarrhée. Dans les cas graves, il peut entraîner un choc et même la mort. La vaccination s'avère efficace et constitue le meilleur moyen de protéger votre chien contre cette infection. L'infection peut survivre plusieurs mois dans l'environnements.

Rage - Le virus de la rage affecte le système nerveux et est mortel. Tous les mammifères, incluant l'humain, sont sensibles à cette infection. La rage représente un danger certain pour la santé; il est donc très important que votre chien soit vacciné contre cette maladie. En fait, la machination est exigée par certaines municipalités et par réglementation fédérale pour voyager à l'extérieur du Canada. Puisqu'il n'existe pas de traitement contre la rage, on doit euthanasier les animaux qui contractent la maladie. Lorsque l'animal reste en vie, le plus grand risque est le fait que la maladie puisse être transmise aux humains. Les symptômes sont habituellement un changement de comportement (ex. : perte de la crainte des étrangers, agressivité inhabituelle ou léthargie soudaine et inexplicable), faiblesse ou paralysie des membres postérieurs, démarche chancelante, tête basse, mâchoire relâchée ou expression faciale anormale, salivation excessive, morsures répétitives et inexplicables (ex. : l'animal mords ses propres membres ou divers objets), vocalisations inhabituelles, diminution de la consommation de nourriture ou d'eau.