Prévention

La prévention peut éviter bien des problèmes.

Vaccination

Lors de l'allaitement, les animaux reçoivent des anticorps contenus dans le lait de leur mère. Une fois que la période d'allaitement se termine, les animaux sont plus à risque face aux maladies car leur système immunitaire ne reçoit plus autant d'aide qu'il en recevait auparavant. Dans le cadre des soins de préventions, la vaccination des animaux peut aider à les protéger des maladies qui pourraient menacer leur vie.
Dans la plupart des cas, les vaccins de routine pour les animaux commencent dès l'âge de 6 à 8 semaines, et se poursuivent de façon régulière pendant l'âge adulte. On combine parfois le contenu de plusieurs vaccins dans une seule seringue afin d'éviter d'avoir à faire subir trop d'injections à l'animal. Après une vaccination, la plupart des jeunes animaux développent des anticorps en 5 jours, et sont complètement protégés en 14 jours. Certains vaccins sont administrés en plusieurs dosages (en une courte période), et la plupart d'entre eux requièrent des piqûres de rappel tous les 6 mois à 3 ans. Les animaux ayant été vaccinés ont un avantage sur ceux qui n'ont pas été vaccinés. Lorsqu'une maladie est détectée, le système immunitaire de l'animal vacciné réagit rapidement et limite la sévérité de la maladie, ou la prévient complètement. Bien que ce soit rare, certains animaux ne développent pas d'immunité en se faisant vacciner et tombent quand même malades. Si l'animal est vacciné, reçoit toutes les piqûres de rappel nécessaires, et ne montre pas de signes de maladie, les vaccins ont probablement l'effet escompté.
Il est important de souligner que les vaccins sont préventifs et non curatifs. Ils préviennent une maladie mais ne peuvent pas guérir un animal souffrant déjà d'une maladie.

Vaccins de base et vaccins facultatifs
Certains vaccins sont utiles pour tous les animaux de compagnie, et d'autres ne sont recommandés que dans certaines circonstances. On recommande habituellement les vaccins de base à tous les animaux, et on n'administre les vaccins facultatifs qu'aux animaux susceptibles de contracter une maladie précise. Les vaccins que l'on considère de base dépendent de la règlementation de chaque pays (ou province, État, etc.), de la situation géographique, et du mode de vie de l'animal. On vaccine l'animal en fonction du risque d'exposition à la maladie, et le vétérinaire discute avec le propriétaire afin de déterminer les options convenables.



INQUIÉTUDES CONCERNANT LA VACCINATION
Un peu comme dans le cas des humains, la vaccination des animaux comporte des risques d'effets secondaires. Bien qu'il y ait des effets secondaires négatifs, il est important de noter que l'animal a plus de chances de tomber malade s'il n'est pas vacciné que s'il l'est. Il est toutefois important de s'informer afin d'être en mesure de poser les bonnes questions au vétérinaire lors du rendez-vous.
Après la vaccination, la zone affectée peut enfler. Certains animaux éprouvent une baisse d'appétit, de la fièvre et une léthargie. Ces effets secondaires s'atténuent généralement dans les 24 à 48 heures suivant la vaccination. Si les effets secondaires persistent, contactez-nous. Dans certains cas rares, les animaux développent une allergie au vaccin. On peut déceler une allergie quelques minutes après avoir administré le vaccin. Sans traitement, cette allergie peut causer la mort. Si vous observez une de ces réactions, contactez-nous immédiatement : évanouissement, diarrhée continue, vomissements continus, difficulté à respirer, démangeaisons, enflures sur les jambes ou au visage.


Règlementation concernant la vaccination contre la rage
Bien que la vaccination contre la rage ne soit pas obligatoire à l'échelle fédérale, la plupart des États mettent en œuvre leurs propres lois sur le sujet. Ces lois varient également d'un pays à l'autre. Il faut donc s'assurer de bien regarder la réglementation lors d'un déménagement de façon à ce que la transition se fasse en douceur.
Si vous avez des questions concernant la vaccination ou que vous voulez prendre rendez-vous, contactez-nous dès aujourd'hui.

Vaccination du chat

Rhinotrachéite (herpèsvirus félin), calicivirus félin, panleucopénie infectieuse du chat - Il s'agit de vaccins de base. On administre le premier vaccin lorsque le chat est âgé de 6 à 8 semaines, puis on recommence 3 à 6 semaines plus tard. On administre une piqûre de rappel tous les ans. 

Virus de la leucémie féline - Il s'agit d'un vaccin facultatif. La leucémie peut être transmise d'un chat à l'autre par contact de liquide corporel d'un animal infecté. Il est fortement recommandé pour les chats qui vont à l'extérieur. On administre le premier vaccin lorsque le chat est âgé de 6 à 8 semaines, puis on recommence 3 à 6 semaines plus tard. On administre une piqûre de rappel tous les ans. 

Rage - Il s'agit également d'un vaccin de base. On administre le premier vaccin lorsque le chat est âgé de 12 à 16 semaines. On administre une piqûre de rappel un an plus tard, puis tous les 3 ans. 

Les vaccins facultatifs comprennent ceux contre la chlamydia, la péritonite infectieuse féline, et la dermatophytose, mais on ne les administre que lorsqu'on considère que le risque de contact est élevé. 



MALADIES FÉLINES ET LEURS SYMPTÔMES : 

Rhinotrachéite (herpèsvirus félin) : La rhinotrachéite virale féline est l'infection des voies respiratoires supérieures la plus grave et la plus répandue chez les chats. Les signes cliniques sont : fièvre modérée, manque d'appétit, éternuements, larmoiements, écoulements oculaire et nasal, respiration difficile et toux. L'infection, même si elle est traitée adéquatement, peut provoquer une maladie chronique. Le chat reste porteur toute sa vie, les symptômes reviennent habituellement en situation de stress, c'est à ce moment qu'il est contagieux. La vaccination est extrêmenent importante.

Panleucopénie féline : Également connue sous le nom de distemper du chat, la panleucopénie est une maladie très répandue et souvent mortelle. La plupart des chats risquant d'y être exposés au cours de leur vie, la vaccination contre cette maladie revêt une importance cruciale. Les signes cliniques de panleucopénie féline comprennent : fièvre, dépression, perte d'appétit, vomissements et diarrhée.

Calicivirus félin (CVR) : Le calicivirus est un virus qui affecte le système respiratoire supérieur des chats. Il est responsable d'environ 40% de toutes les maladies respiratoires félines. La gravité de l'infection peut varier, mais les symptômes incluent fréquemment : fièvre modérée, ulcères et vésicules sur la langue. Même s'ils sont traités avec succès, les chats atteints par le calicivirus peuvent devenir porteurs chroniques et présenter des symptômes cliniques chroniques d'éternuements et d'écoulements oculaires.

Virus de la leucémie féline (FeLV) - La leucémie féline est l'une des causes les plus importantes de maladie et de décès chez les chats. Elle cause un lymphome (une forme de cancer) chez environ 25% des chats infectés et comme elle inhibe le système immunitaire et la production de cellules par la moelle osseuse, elle est également responsable d'autres maladies infectieuses (comme l'anémie). La transmission de la maladie par des chats dont l'infection persiste malgré qu'ils semblent en bonne santé est l'une des sources importantes de la propagation de la leucémie féline. C'est un virus qui attaque le système immunitaire et rend le chat vulnérable à de multiples infections secondaires. La mort survient généralement en deçà de 3 ans après l'infection et la transmission se fait par contact avec d'autres chats. Le risque est particulièrement élevé pour des chats qui vivent dans des foyers à plusieurs chats ou qui vont à l'extérieur. Aucun lien n'est actuellement connu entre la leucémie féline et la forme humaine.

Rage - Le virus de la rage affecte le système nerveux et est mortel. Tous les mammifères, incluant l'humain, sont sensibles à cette infection. La rage représente un danger certain pour la santé; il est donc très important que votre chien soit vacciné contre cette maladie. En fait, la machination est exigée par certaines municipalités et par réglementation fédérale pour voyager à l'extérieur du Canada. Puisqu'il n'existe pas de traitement contre la rage, on doit euthanasier les animaux qui contractent la maladie. Lorsque l'animal reste en vie, le plus grand risque est le fait que la maladie puisse être transmise aux humains. Les symptômes sont habituellement un changement de comportement (ex. : perte de la crainte des étrangers, agressivité inhabituelle ou léthargie soudaine et inexplicable), faiblesse ou paralysie des membres postérieurs, démarche chancelante, tête basse, mâchoire relâchée ou expression faciale anormale, salivation excessive, morsures répétitives et inexplicables (ex. : l'animal mords ses propres membres ou divers objets), vocalisations inhabituelles, diminution de la consommation de nourriture ou d'eau.

Chlamydiose féline : Connue aussi sous le nom de pneumonie féline, cette maladie provoque une infection respiratoire relativement légère et affecte particulièrement les muqueuses oculaires. Les symptômes sont : larmoiement et parfois éternuements et écoulement nasal.

Virus de l'immunodéficience féline (VIF) - maladie rétrovirale (qui se duplique et qui s'intègre à l'ADN de l'hôte) causant l'immunosuppression. La plupart des chats atteints de cette maladie paraissent normaux pendant plusieurs années, jusqu'à ce que la maladie attaque entièrement le système immunitaire, causant ainsi la mort. 

Vaccination du chien

Maladie de Carré, hépatite, para-influenza, parvovirus - Ces vaccins sont de base. Le chien reçoit son premier vaccin dès l'âge de 6 à 8 semaines, puis on administre des piqûres de rappel toutes les 3 à 6 semaines, jusqu'à l'âge de 15 à 18 semaines (dépendamment de la date de la première vaccination). On administre une piqûre de rappel à chaque année.

Rage - Le vaccin contre la rage est considéré comme un vaccin de base. Il est obligatoire dans plusieurs États, bien qu'il y ait certaines exceptions. On administre le premier vaccin à l'âge de 16 semaines. On administre ensuite une piqûre de rappel un an plus tard, puis habituellement tous les trois ans. 

Leptospirose - On peut administrer ce vaccin facultatif aux chiens âgés de plus de 10 semaines et doit être répété 3 à 6 semaines plus tard. Ensuite il est administré annuellement, dans le but de prévenir une bactériose aux reins, au foie, et à d'autres organes majeurs. Ce vaccin peut ne pas être nécessaire, dépendamment du risque de contact du chien avec la maladie. Elle peut être contracté via une eau stagnante contaminée par de l'urine ou des fèces infectés d'animaux sauvages. 

Toux de chenil - Ce vaccin est facultatif car il est possible que le vétérinaire considère que l'animal n'est pas susceptible de contracter la maladie. On vaccine les chiens dès l'âge de 9 semaines, puis on administre des piqûres de rappel tous les 6 à 12 mois, selon l'exposition du chien à la maladie.

Maladie de Lyme - Le vaccin contre la maladie de Lyme est facultatif. On administre ce vaccin à deux reprises à un intervalle de 3 à 6 semaines chez les chiens âgés de plus de 10 semaines. On recommande ensuite l'administration de rappel tous les ans. Ce vaccin peut être administré chez les chiens habitant dans une région où les risques de contact avec des tiques porteuses de la maladie de Lyme est très élevé. Il peut être combiné à une protection topique ou orale contre les tiques pour une meilleure efficacité. Nous recommandons plutôt la protection contre les tiques qui offre une meilleure protection. 


MALADIES CANINES ET LEURS SYMPTÔMES :

Adénovirus (Hépatite infectieuse canine) - une maladie virale contagieuse qui s'attaque principalement au foie. Au cours de sa phase aiguë, l'hépatite se propage d'un animal à l'autre par le contact avec l'urine, les excréments ou autre sécrétion. L'exposition peut causer une infection, de légère à mortelle. La vaccination a permis de contrôler l'apparition de la maladie pendant de nombreuses années, et de nouveaux vaccins plus persesctionnés continuent à la prévenir efficacement.

Maladie de Carré (Distemper) - La vaccination contre le distemper est essentielle. Pratiquement tous les chiens, à un moment ou l'autre de leur vie, y sont exposés; et lorsque l'infection survient, elle est souvent mortelle. Le virus du distemper s'attaque à plusieurs systèmes y compris au système nerveux. Les symptômes comprennent faiblesse, fièvre, tous, diarrhée, vomissements et écoulement nasal et oculaire. Au stade terminal, l'infection peut entraîner des convulsions et la paralysie. Le décès de l'animal peut survenir de une à trois semaines après l'infection.

Leptospirose - Plusieurs souches de la bactérie Leptospira peuvent causer la leptospirose canine. Les eaux de surface contaminées par l'urine des animaux porteurs tels les animaux sauvages, rongeurs et le bétail, sont considérés comme étant la source principale de cette maladie grave, Les symptômes que peuvent présenter les chiens incluent la fièvre, le besoin fréquent d'uriner, les vomissements, les douleurs abdominales, la toux, du sang dans les selles et la paralysie. Il faut cependant noter que le diagnostic peut s'avérer difficile chez certains sujets. Les organes affectés sont les reins, le foie, les poumons, les systèmes sanguin et nerveux, ainsi que les yeux. L'urine provenant d'un animal infecté représente une risque pour la santé humaine.

Maladie de Lyme - maladie causée par la bactérie Borrelia burgdorferi, transmise au chien et à l'humain lorsqu'ils se font piquer par une tique porteuse de la bactérie. Les tiques vectrices sont très présentes dans notre région; les boisée, les herbes hautes et les cèdres sont leurs habitats de prédilection. La gravité de la maladie de Lyme chez le chien peut se manifester à différents degrés, allant d'une atteinte aiguë des membres et des articulations jusqu'à une maladie rénale généralement mortelle associée à la perte de protéines. Certains des symptômes sont : des éruptions cutanées circulaires, une dépression, de la fatigue, de la fièvre et des maux de tête. On peut traiter la maladie de Lyme à l'aide d'antibiotiques lorsqu'on délivre un diagnostic précoce. Il est difficile de détecter une minuscule tique dans la fourrure d'un animal; c'est pourquoi l'une des meilleures façons de protéger votre animal contre cette maladie est de le protéger contre les tiques avec une prévention mensuelle et possiblement y ajouter la vaccination.

Para-influenza et Bordetella - La trachéobronchite infectieuse, également connue sous le nom de « toux de chenil », cette maladie très contagieuse entraîne l'inflammation de la trachée et des bronches. Différents virus ou bactéries en suspension dans l'air peuvent être à l'origine de l'infection. Les plus courants sont le parainfluenza et l'adénovirus canin de même que Bordetella bronchiseptica. La maladie est caractérisée par une toux sèche non productive qui peut parfois entraîner des vomissements ou efforts d vomissements. 

Parvovirus - Le parvovirus, extrêmement contagieux et débilitant, s'est propagé à l'échelle mondiale en 1978 et son existence est probablement connue de la plupart des propriétaires de chiens. Le virus, particulièrement résistant, se transmet principalement dans les excréments infectés. Les symptômes comprennent fièvre élevée, faiblesse, vomissements et diarrhée. Dans les cas graves, il peut entraîner un choc et même la mort. La vaccination s'avère efficace et constitue le meilleur moyen de protéger votre chien contre cette infection. L'infection peut survivre plusieurs mois dans l'environnements.

Rage - Le virus de la rage affecte le système nerveux et est mortel. Tous les mammifères, incluant l'humain, sont sensibles à cette infection. La rage représente un danger certain pour la santé; il est donc très important que votre chien soit vacciné contre cette maladie. En fait, la machination est exigée par certaines municipalités et par réglementation fédérale pour voyager à l'extérieur du Canada. Puisqu'il n'existe pas de traitement contre la rage, on doit euthanasier les animaux qui contractent la maladie. Lorsque l'animal reste en vie, le plus grand risque est le fait que la maladie puisse être transmise aux humains. Les symptômes sont habituellement un changement de comportement (ex. : perte de la crainte des étrangers, agressivité inhabituelle ou léthargie soudaine et inexplicable), faiblesse ou paralysie des membres postérieurs, démarche chancelante, tête basse, mâchoire relâchée ou expression faciale anormale, salivation excessive, morsures répétitives et inexplicables (ex. : l'animal mords ses propres membres ou divers objets), vocalisations inhabituelles, diminution de la consommation de nourriture ou d'eau.

Puces et Tiques

Les puces et tiques sont les principaux parasites externes présents dans notre région.


PUCES

Les puces  sont de petits parasites retrouvés à l'extérieur l'été (elles sont actives dès qu'il y a 7 jours ou plus au dessus de 10°C) elles sont principalement retouvées dans la terre, les carrés de sable, le bois entreposé, sous les buissons et les balcons, dans les tapis et les planchers de bois, dans la faune urbaine, le long des clotûres...
Elles ne sont pas que désagréables, elles peuvent causer de réels problèmes de santé comme : 
  • Un inconfort marqué
  • La dermatite allergique associées au piqûres de puces (DAPP)
  • Une infection par les vers plats
  • Anémie (les chiots ainsi que les chiens âgés et malades qui sont infestés par des puces peuvent devenir anémiques (quantité peu élevée de globules rouges)
  • D'autres maladies
Quelques faits : 
  • Une puce-peut piquer votre animal jusqu'à 400 fois par jour.
  • Les puces se reproduisent rapidement, en moyenne, une femelle adulte peut pondre jusqu'à 40 œufs par jour.
  • Au moment où vous voyez des puces, il est possible qu'une infestation soit déjà établie dans l'environnement de votre animal.
  • Les œufs de puces tombèrent de l'animal infesté; par conséquent, votre animal les disperse un peu partout dans votre maison et votre cours.
  • Les puces peuvent survivre dans une environnement sans animal plusieurs mois et vont redevenir actives dès la présence d'un animal.
  • Si vous habites en appartement et que vos animaux ne vont pas à l'extérieur, il est possible que l'infestation de puces soit causée par un voisin ayant des puces chez lui ou simplement que vous ayez visité un environnement infesté.

Les traitements sont faciles et efficaces, il en existe différents (topiques ou oraux), contactez-nous pour déterminer celui qui conviendrait mieux à votre situation. Quelques trucs et informations utiles : 
  • La réinfestation causée par l'émergence de nouvelles puces dans l'environnement peut continuer de survenir pendant 6 semaines ou plus après le début du traitement. 
  • Pour un contrôle efficace des puces, le traitement de l'animal devrait être combiné avec la désinfection de tout endroit qu'il fréquente.
  • Passer l'aspirateur sur les planchers, les tapis, les meubles (jeter le sac de l'aspirateur après usage).
  • Laver la literie de l'animal ainsi que les pièces où il vit et les endroits environnants, ne pas oublie la litière des chats.
  • Si le problème de parasite externe persiste, un traitement insecticide des lieux pourrait s'avérér nécessaire.


TIQUES
Les tiques sont très présentes dans notre région et ses environs depuis quelques années. Elles vivent principalement dans les boisées, les grandes herbes, les haies de cèdres, les sentiers et la faune urbaine, mais peuvent parfois être retrouvées ailleurs. Les tiques sont actives dès que la température dépasse 4°C, même en hiver, elles sont plus voraces au printemps et à l'automne, mais sont tout de même présentes le reste de l'année.

Les tiques peuvent causer diverses maladies: 
  • La Maladie de Lyme
  • L'Ehrlichiose
  • La Tularémie
  • La Fièvre pourprée des montagnes Rocheuses
  • L'Anaplasmose

Il y a 5 espèces de tiques présentes dans notre région.
  • Ixodes scapularis : la plus fréquente, celle qui est porteuse de la maladie de Lyme.
  • Dermacentor variabilis 
  • Amblyomma americanum 
  • Rhipicephalus sanguineus
  • Ixodes cookei 

Quelques faits : 
  • Contrairement aux puces, les tiques ne se nourrissent pas immédiatement après avoir trouvé un hôte. 
  • Elles peuvent se déplacer sur leur hôte durant plusieurs minutes ou même jours, jusqu'à ce qu'elles trouvent un endroit convenable pour se fixer et se nourrir. 
  • Une fois fixées, elle n'ingèrent pas de sang ou seulement une facile quantité durant les 24 à 36 premières heures. 
  • La période durant laquelle la tique reste fixée et se gorge de sang varie d'environ 2 jours (nymphes) 14 jours (femelles adultes).

Que faire si votre animal a une tique :
  • Retirer la tique dès que vous la voyez, un crochet fait spécialement pour cela est la meilleure façon de faire, car il permet d'être certain que la tique a toute été retirée, qu'il ne reste pas la pièce buccale dans la peau de votre animal.
  • Ne touchez pas à la tique avec vos doigts, utilisez de gants et lavez-vous les main après. Car si vous avec une blessure et que la tique est porteuse d'une maladie, elle pourrait vous la transmettre. Jetez la tique ensuite.
  • Vérifiez l'endroit sur la peau de votre animal où vous avez retirer la tique, s'il y a une réaction cutanée bénigne (enflure, rougeur), elle devrait disparaître dans les jours suivants. Si par contre vous notez une aggravation des symptômes ou qu'il y a présence d'infection, veuillez nous contacter pour que la vétérinaire puisse examiner votre animal.
  • Si la tique est porteuse d'une maladie (Lyme ou autre), les symptômes de votre chien (il est rare que les chats puissent contracter la maladie) peuvent prendre de  3 semaines à 6 mois à se développer. Si vous avez un doute, vous pouvez faire tester votre chien (une prise de sang) en clinique pour savoir s'il est porteur de la Maladie de Lyme, l'Anaplasmose ou l'Erhchiliose, mais seulement plus de 6 semaines après avoir vu la tique, car avant cela, votre chien n'aura pas encore d'anticorps, donc le test ne sera pas véridique.
  • Si votre animal s'est fait mordre par une tique, il y a des chances qu'il en aie d'autres plus tard, la meilleure option est donc la prévention. Il existe différents produits, la majorité doivent être prescrits par un vétérinaire, sauf un pour les chiens qui est en vente libre, donc si vous ne désirez pas que votre animal soit examiné vous pouvez quand même vous le procurer en clinique.
Si vous avez d'autres questions ou inquiétudes, n'hésitez pas à nous contacter.

Vermifugation

La vermifugation est un aspect important des soins pour animaux de compagnie. Près de 85 % des chats et des chiens naissent avec des infections parasitaires, et la plupart d'entre eux développent progressivement des défenses immunitaires. La maladie et le stress peuvent toutefois affaiblir le système immunitaire de l'animal et peuvent réveiller des larves qui étaient en état de dormance.
Les parasites intestinaux affectent la croissance et le développement, et peuvent être transmis de l'animal à son propriétaire. Si vous pensez que votre animal de compagnie souffre d'une infection parasitaire, veuillez nous contacter pour que nous puissions voir proposer le vermifuge adéquat.
Endoparasites communs :


  • Coccidie
  • Giardia
  • Ankylostome
  • Ver rond
  • Ver solitaire
  • Trichocéphale
  • Procéder à une vermifugation

Que vous achetiez le vermifuge en ligne ou en magasin, assurez-vous de consulter un vétérinaire afin de savoir lequel correspond à l'âge de votre animal, au type d'infection, et à l'état de santé de l'animal. Chaque vermifuge cible des parasites différents. On ne peut pas acheter n'importe quel médicament en supposant qu'il fonctionnera. Il est également important de suivre la posologie. Bien que l'anthelminthique (ingrédient actif du médicament) cible directement les parasites, les animaux affaiblis par une infection parasitique sont parfois trop fragiles pour tolérer la toxicité du médicament, et une surdose est possible si on ne suit pas les instructions correctement.
Habituellement, on procède à une vermifugation toutes les deux semaines chez les chiots et chez les chatons âgés d'au moins 2 semaines. On conseille de continuer ainsi jusqu'à ce que l'animal atteigne l'âge de 6 mois. Il est important de faire de même avec la mère, selon le même horaire, afin de prévenir les infections lors de l'allaitement. 

Façons de contrôler les parasites
Les parasites sont en mesure de continuellement contaminer le même hôte. Si on veut contrôler les parasites, il est important de détruire les œufs et les larves avant que l'infestation ne recommence. Il faut donc maintenir un environnement propre pour l'animal de compagnie.
On devrait garder les animaux de compagnie sur des surfaces qui sont faciles à nettoyer, telles que le ciment ou le gravier, et éviter la terre et le gazon lorsque possible. On devrait nettoyer les déchets d'origine animale tous les jours, et exterminer les puces.

Ver du cœur

Le ver du cœur est un parasite mettant en danger la vie de l'animal et qui se transmet par les piqûres de moustiques. Les vers vivent dans les poumons, puis se déplacent vers le cœur si on n'agit pas. Certains des symptômes sont : la toux et la fatigue, surtout lors d'un effort physique. Bien que ce soit rare, les vers se perdent parfois et se déplacent vers d'autres zones du corps, ce qui peut causer la cécité, l'incapacité de bouger, ou des crises d'épilepsie. Sans traitement, les vers s'accumulent dans les poumons et dans le cœur, ce qui fait en sorte que l'animal tousse du sang, qu'il s'évanouisse, et qu'il perde du poids. Cela cause éventuellement une insuffisance cardiaque congestive.


La prévention est la meilleure solution pour éviter que votre animal souffre de ce problème de santé. Différents produits sont disponibles, nous pourrons déterminer avec vous selon le mode de vie de votre chien quel sera le meilleur pour votre chien. Par contre, avant de faire la prévention, une prise de sang doit être faite, à chaque 2 ans, pour s'assurer que votre chien n'est pas porteur, au quel cas il devra recevoir le traitement adéquat au lieu de la médication préventive. La prise de sang se fait en clinique et les résultats ne prennent que quelques minutes, de plus, ce test détecte si votre chien est affecté de la Maladie de Lyme et autres maladies transmises par les tiques. 

Visites de contrôle annuelles

Les animaux vieillissent plus vite que les humains. Leur vie et leurs maladies progressent rapidement. Les visites de contrôle annuelles peuvent aider à déceler une maladie, ce qui en facilite ensuite le traitement avant qu’elle ne devienne ingérable. Elles permettent aussi de discuter des perspectives concernant la santé de l’animal, et de poser des questions à propos des maladies existantes. Avant la visite, il est important d’observer la présence de changements chez l’animal, tels que : des vomissements, de la diarrhée, de la toux, un changement dans le poids, une soif excessive, une hausse de l’agressivité. Si l’animal montre l’un de ces symptômes ou qu’il développe un comportement anormal entre deux visites de contrôle annuelles, il est important d’en aviser le vétérinaire.


Lors de l’examen de routine, nous pouvons procéder à :


  • Examen complet des dents
  • Examen physique complet
  • Test de dépistage des vers du cœur
  • Tests en laboratoire (sang, urine/selles, évaluation des parasites)
  • Radiographies


Examen des chiots et des chatons


Les chiots et les chatons n’ont pas un système immunitaire entièrement développé et ont donc un risque élevé de souffrir d’une maladie ou d’une infection parasitaire. Lors de l’examen de routine, on enregistre de l’information importante. Dépendamment de l’âge de l’animal, on peut également procéder à des examens en laboratoire afin d’avoir un tableau comparatif pour les rendez-vous suivants. On fait un examen complet de l’animal afin de déceler la présence de ballonnements ou de douleurs, et on observe également les articulations pour observer la capacité de mouvement de l’animal. On recommande un examen complet lors de l’acquisition d’un nouvel animal de compagnie afin de déceler toute maladie existante, et pour entreprendre rapidement le traitement.


Examen des animaux adultes


Un peu comme dans le cas des jeunes animaux, le vétérinaire fait un examen complet de l’animal afin de déceler la présence de ballonnements ou de douleurs, et on observe également les articulations pour observer la capacité de mouvement de l’animal. Si on décèle des anomalies, il est possible que des tests en laboratoire ou des radiographies soient nécessaires. Il est également important de discuter de l’alimentation de l’animal puisque celle-ci joue un rôle crucial dans la préservation d’une bonne santé. On encourage les propriétaires à discuter de nutrition avec le vétérinaire afin de déterminer s’il est nécessaire de changer les habitudes alimentaires de l’animal.


Examen des animaux âgés


Les animaux âgés requièrent plus de soins que les autres animaux. Ils sont plus susceptibles de souffrir de maladies liées à l’âge que les autres. On recommande donc de les faire examiner deux fois par année, et de procéder à des tests complets en laboratoire une fois par année. Lors de l’examen, le vétérinaire enregistre de l’information et examine les organes internes, ainsi que les articulations, afin de déceler les anomalies ou les douleurs chez l’animal.


Contactez-nous dès aujourd’hui pour prendre rendez-vous!

Pharmacie

En tant que vétérinaires, nous comprenons entièrement les antécédents médicaux de votre animal, ses besoins actuels et son tempérament. Dans le but de bien servir nos patients, nous offrons une pharmacie sur place qui nous permet de bien suivre la santé de votre animal, lorsqu’il prend des médicaments d’ordonnance. La pharmacie sur place vous permet de facilement obtenir les médicaments d’ordonnance pour votre animal pendant que vous patientez, après le rendez-vous, ou en venant les chercher lorsque vous le désirez.


Certains des articles disponibles sont :


  • Produits de soins dentaires
  • Suppléments diététiques
  • Médicaments contre les puces et les tiques
  • Produits servant à la prévention des vers du cœur
  • Shampooings et revitalisants médicamenteux
  • La plupart des médicaments en vente libre
  • Détachants et produits servant à la désodorisation
  • Nourriture et friandises d’ordonnance
  • Politique de retour pour les ordonnances


Les directives du règlement de conformité 7132.09 de la National Association of Boards of Pharmacy et de la FDA affirme que nous ne pouvons pas permettre le retour d’articles d’ordonnance ou d’articles en vente libre. Nous sommes tenus responsables dans les cas de modification ou de contamination de médicaments d’ordonnance ayant des conséquences sur la santé d’un animal ou de son propriétaire. C’est pourquoi nous ne pouvons pas accepter le retour d’articles dont l’emballage est ouvert ou d’articles d’ordonnance. Nous n’acceptons pas non plus les articles périmés. Ces règlements sont en place dans le but de vous protéger et de protéger votre animal.


Si vous avez des questions concernant ces règlements ou à propos de notre pharmacie, contactez-nous dès aujourd’hui.

Nourriture

Une nourriture de qualité supérieure joue une rôle important dans le maintient de la santé optimale de votre animal et dans la prévention des maladies. Il est important que votre animal reçoive les bienfaits contenu dans une nourriture développée scientifiquement pour offrir une teneur optimale en nutriments. L'apport énergétique doit correspondre aux style et étapes de vie de votre animal.


Quelques information utiles : 
  • La quantité de nourriture doit être adaptée au poids de votre animal.
  • Le type de nourriture doit être adapté à votre animal, s'il est jeune, âgé, actif, peu actif, en surpoids, avec une condition de santé particulière...
  • Pour les chien, la nourriture devrait idéalement être servie en 2 repas, les chiots peuvent nécessiter plus de repas à certains moments de leur croissance.
  • Pour les chats, le plus de repas possible devraient leur être servis, sans dépasser la ration quotidienne recommandée.
  • Ils devraient toujours avoir accès à de l'eau fraîche.

Les avantages de la nourriture vétérinaire
  • Les majorité des nourritures vétérinaires pour chats et petits chiens ont l'indice S/O, qui aide à prévenir les problèmes urinaires. 
  • Les formules vétérinaires ont eu des études pour démontrer leur efficacité.
  • Il y a différentes formules pour animaux en santé (croissance, âge adulte, embonpoint, senior) ou problèmes de santé (obésité, diabète...)
  • Elles sont garanties, contactez-nous pour plus d'information.
  • .

Nous tenons la majorité des nourritures des marques Royal Canin et Purina Veterinary Diet, et plusieurs de Hill's Prescription Diet. Les formules de ces marques que nous avons pas en stock peuvent être commandées, vous pouvez nous contacter pour savoir celles que nous avons. Nous avons aussi différentes sorte des gâteries autant pour les chiens que les chats. Il y en a des spécialisés si votre animal a un restriction alimentaire due à un problème de santé.

Boutique

Nous avons quelques produits pour le toilettage et les soins dentaires en stock.


Nous avons quelques produits pour les animaux âgés en vente libre (glucosamine, collagène), ce sont des produits naturels qui ne nécessitent pas de prescription et dont la vente est exclusivement vétérinaire. Si vous avez un animal âgé et que vous pensez qu'il pourrait bénéficier d'un tel produit, contactez-nous pour que nous déterminions avec vous celui qui vous conviendrait le mieux, selon votre attentes et budget.

Pour les animaux plus anxieux ou stressés, il y a différents produits naturels et phéromones qui peuvent aider votre animal dans de telles situations, ils peuvent être utilisés en continu ou seulement lorsque nécessaire.