Médecine générale

La médecine générale comprend la prévention, le diagnostic et le traitement de troubles de santé de votre animal.

Services dentaires

Nous offrons des services dentaires dans le but de fournir des soins de qualité pour votre animal de compagnie. On estime que 80 % des animaux de compagnie montrent des débuts de parodontopathies dès l’âge de 3 ans. C’est pourquoi les examens dentaires et les nettoyages sont importants. Des études montrent également que les animaux ayant une bonne hygiène buccale vivent généralement de 2 à 4 ans de plus que les autres animaux de compagnie. Bien que l’on puisse éviter les parodontopathies, elles peuvent mener à la maladie cardiaque, à une infection rénale, à une infection du foie ou à un AVC, si on ne les traite pas.


Raisons de procéder à des examens dentaires réguliers :


  • Éviter la perte de dents liée à des parodontopathies.
  • Aider l’animal à éviter des complications inutiles.
  • Aider l’animal à conserver des dents fonctionnelles et en santé.
  • Donner une bonne haleine. Éviter des dommages potentiels au cerveau, au cœur, au foie, aux poumons et aux reins.

En quoi consiste un examen dentaire pour un animal?


Les animaux peuvent souffrir des mêmes troubles que les humains, dont la gingivite, les parodontopathies, un besoin d’extraction dentaire et un besoin de détartrage. Les examens réguliers peuvent permettre d’éviter des dépenses et des maux inutiles.


Les examens dentaires pour les animaux sont similaires à ceux pour les humains. Ils comprennent un nettoyage et un polissage. Les services additionnels incluent la sédation consciente et les rayons X. Un traitement de canal, une extraction dentaire, etc., peuvent être nécessaires si on décèle des troubles sérieux.


Lors du nettoyage dentaire de votre animal, le technicien dentaire nettoie doucement les dents à la surface à l’aide d’un détartreur à ultrasons qui nettoie en utilisant les vibrations des ondes sonores et de l’eau. Les ondes déplacent l’eau, ce qui crée des bulles qui implosent à la surface des dents, puis tuent les microbes. Cela sépare la plaque de la structure de la dent. Après le détartrage, le technicien polit les dents de l’animal afin de compléter le nettoyage.


Après le nettoyage, on fournit une analyse complète de la santé buccale de l’animal. On donne des conseils au propriétaire concernant la gestion quotidienne de l’hygiène buccale de l’animal. S’il y a présence d’un trouble sérieux, on en informe le propriétaire avant de planifier un traitement.


Quelques conseils concernant l’hygiène quotidienne :

  • Brosser les dents de l’animal au moins une fois par semaine peut réduire l’accumulation de tartre de 50 à 60 %.
  • Les produits dentaires pour les animaux, tels que l’Oravet et le CET peuvent protéger les gencives et réduire le tartre.
  • Les aliments secs sont plus bénéfiques pour les dents que les aliments en conserve. Ils causent de l’abrasion à la surface des dents, ce qui aide à réduire l’accumulation de tartre. D’autres produits, tels que les os à mâcher peuvent aider à réduire la plaque.
  • Plusieurs jouets aident à maintenir une bonne santé buccale. Ces jouets divertissent les animaux mais aident aussi à nettoyer leurs dents.

Créer une surface propre et lisse fait en sorte que le tartre et la plaque s’accumulent difficilement.


Si vous désirez prendre rendez-vous pour un nettoyage dentaire pour votre animal de compagnie, appelez-nous et permettez à votre animal d’avoir un sourire sain!

Dermatologie

La plupart des propriétaires ne savent pas que le fait que l'animal se gratte, se lèche, et se morde, sont des signes d'un trouble de la peau. Bien qu'il y ait plus de 150 maladies de la peau chez les animaux de compagnie, il est possible de les traiter.
Les troubles de la peau peuvent causer de l'anxiété chez l'animal. Nous offrons donc des examens et des traitements dermatologiques qui peuvent aider l'animal à vivre de façon confortable. Le rôle du propriétaire est important dans le processus de détection et de traitement des troubles de la peau. Il est celui qui doit déceler ce qui cause l'irritation. Le propriétaire doit surveiller la réaction de l'animal après qu'il ait mangé, qu'il ait joué dehors, et qu'il ait interagi avec d'autres animaux. Lors du rendez-vous, le vétérinaire discute des observations du propriétaire afin de déterminer les tests qui seront nécessaires au diagnostic et au traitement des troubles de la peau de l'animal.
Troubles dermatologiques communs chez les animaux de compagnie :


  • Maladies auto-immunes
  • Maladies chroniques des oreilles
  • Maladies du pied
  • Infection à l'oreille
  • Dermatite par allergie aux piqûres de puces
  • Pelade
  • Troubles hormonaux
  • Infections parasitaires, bactériennes, ou fongiques
  • Allergie cutanée causée par le contact, l'environnement ou la nourriture
  • Cancer de la peau

En quoi consiste le traitement?
Notre vétérinaire travaille avec le propriétaire et avec l'animal pour déterminer le traitement qui convient. Cela peut prendre plusieurs tentatives puisqu'il n'est pas simple de trouver la bonne méthode.
Afin d'améliorer la précision de notre diagnostic, nous pouvons procéder aux tests suivants afin de complémenter le pronostic initial :
Biopsie - Une biopsie sert souvent à déceler un cancer de la peau ou une maladie auto-immune de la peau. Lors d'une biopsie, on prélève un fragment de la zone affectée de la peau, puis on l'examine à l'aide d'un microscope. Le vétérinaire est alors en mesure de déterminer la nature du problème.
Test d'allergie intradermique - L'objectif est de déceler les allergènes précis auxquels l'animal réagit. Pour ce test, on rase une portion du poil, puis on dessine une grille sur la peau. On injecte ensuite des allergènes communs dans les différents carreaux. On attend 20 minutes, puis le dermatologue examine la grille. Les zones enflées et rouges indiquent une réaction à un allergène. Ce test ne peut être réalisé qu'avec un spécialiste, comme au Centre Vétérinaire DMV.
Culture de la peau - Si l'animal souffre d'un trouble de la peau qui résiste aux traitements entamés, on procède habituellement à une culture de la peau afin de pouvoir tester plusieurs traitements à la fois. Cela aide à déterminer le bon traitement sans avoir à continuellement déranger l'animal.


Si vous avez des questions concernant la dermatologie de votre animal ou si vous pensez qu'il souffre d'un trouble de la peau, contactez-nous dès aujourd'hui.

Problème urinaire

Les problèmes urinaires sont très fréquents, surtout chez les chats.


Si votre animal présente un ou des symptômes listés ci-dessous, contactez-nous pour un examen urinaire.
  • Urine en moins grande quantité
  • Urine plus fréquente
  • L'animal urine au mauvais endroit
  • Présence de sang dans l'urine
  • Douleur lors de la miction (animal se plaint)
  • Le chat passe beaucoup de temps dans sa litière mais il n'y a pas d'urine.

Le problème urinaire peut être de différentes origines (cristaux avec ou sans pierres dans la vessie, infection urinaire bactérienne, cystite idiopathique, qui est causée par le stress, ou autres). La meilleure façon de déterminer cette origine est par une analyse d'urine, parfois une radiographie peut aussi être recommandée.

Il existe différents moyens de prévenir ces problèmes urinaires, l'animal peut simplement y être prédisposé et quand même en développer un malgré la prévention, mais dans la majorité des cas la prévention peut éviter bien des soucis. Pour le chiens il est recommandé de le nourrir avec une nourriture de qualité, et qu'il boive suffisamment d'eau. Pour les chats, c'est un peu plus compliqué, pour la meilleure prévention nous vous recommandons de suivre les points suivants.
  • Assurez-vous que le ou les bac de litières soient à un endroit approprié. Certains endroits bruyants ou personnes peuvent faire peur à votre animal (exemple : un électroménager, un autre animal, un enfant...)
  • Retirer le couvercle du dessus du bac. Certains animaux développent soudainement une phobie des toits, en plus de diminuer la visibilité du chat lorsqu'il y est. C'est un peu comme lorsque nous devons utiliser une toilette chimique : on s'y sent enfermés et l'odeur est désagréable !
  • Assurez-vous que le substrat du bas à litière convient encore à votre chat. Certains chats n'apprécient plus leur gravier traditionnel sans raison (exemple : papier, plastique, agglomérante ou non, parfumée ou non...)
  • Mettre un bon 7 - 8 cm d'épaisseur de substrat pour qu'il puisse gratter à sa guise.
  • Mettre un bac de plus que le nombre de chats dans la maison, si possible dans différentes pièces et étages.
  • Nettoyer le bac à litière fréquemment (idéalement, minimalement 1 fois par jour), car certains chats refusent de déféquer dans le même bac que celui où ils urinent ou même dans une litière où il y a déjà un besoin.
  • Ne pas mettre de déodorant dans la litière ou le bac, bien qu'agréable pour vous, ça ne l'est pas nécessairement pour votre chat.
  • Idéalement changer le bac de litière une fois par année (le jeter) ou sinon mettre un sang dans le fond de la litière pour ne pas que le plastique du bac absorbe les odeurs de litière .
  • Le bac de litière doit être suffisamment grand et, malheureusement, très peu de boutiques pour animaux offrent des formats adéquats. Les bacs de rangement transparents offerts dans les grandes surfaces constituent une excellente solution de remplacement. Optez pour un bac de 60 litres si votre chat présente une taille normale. Sinon, la règle veut que la largeur du contenant soit équivalente à la longueur de votre chat, et que la longueur du bac soit de 1,5 fois la longueur de l'animal. Rangez le couvercle et déposez 3 pouces de litière à l'intérieur. 
  • Il existe le produit naturel Feliway (hormone apaisante) vendu exclusivement chez les vétérinaires pour diminuer l'état de stress et l'anxiété des chats.
  • Créer un environnement enrichi pour diminuer l'ennui ou l'anxiété (exemple : ajouter des jouets, boule distributrice de nourriture pour augmenter leur instinct de chasse, des endroits libres en hauteur où ils peuvent observer et se cacher, un accès à une fenêtre...)
  • Augmenter la consommation d'eau (mettre un glaçon dans le bol d'eau qui rend l'eau plus fraîche, essayer un autre type de bol (métal, céramique, plastique...), offrir un bol plus grand pour empêcher les moustaches de toucher les rebords, changer souvent l'eau pour garder sa fraîcheur, essayer une fontaine d'eau pour la stimulation et la fraîcheur de l'eau).
  • Donner une nourriture urinaire préventive, il y en a aussi une pour les chats très stressés, cette nourriture combine les bienfaits urinaires à ceux de produits naturels calmants.
  • Pour plus de détails sur les choix de litières ou les comportement, nous vous recommandons de visiter le site de l'Éduchateur, le lien plus bas)

Euthanasie

La perte d'un animal de compagnie représente une situation délicate, et nous comprenons qu'il est difficile de prendre la décision finale. Nos vétérinaires évaluent la douleur de votre animal de façon professionnelle et ne recommandent pas l'euthanasie si elle n'est pas entièrement nécessaire. Ils s'assurent également que tout soit fait de façon humaine.
Le propriétaire peut être présent lors de l'euthanasie. Votre animal recevra un sédatif avant de procéder à l'euthanasie. On injecte un produit chimique qui imite une surdose d'anesthésie et qui permet à l'animal de plonger dans un sommeil éternel. Une fois dans la circulation sanguine, le produit chimique cible le cerveau et le cœur. Il empêche d'abord les nerfs de sentir la douleur, puis il empêche graduellement le cœur de battre. Le produit est habituellement effectif dans la minute qui suit son administration.
Bien que la décision de procéder à une euthanasie soit difficile, il est important que le propriétaire pense à la douleur de l'animal avant de penser à la sienne. Dans les cas où l'euthanasie permet de faire cesser une douleur physique intolérable, elle représente parfois la meilleure décision envisageable.
Quelques raisons communes de procéder à l'euthanasie :

  • Troubles du comportement (surtout en ce qui concerne l'agressivité) incorrigibles.
  • Maladie qui causerait de la souffrance si l'animal reste en vie.
  • Coût trop élevé des soins nécessaires.
  • Organes endommagés au point où on ne peut plus guérir la maladie/blessure.
  • Rage.
  • Euthanasie d'un animal en refuge pour lequel on ne trouve pas de domicile.
  • Maladie incurable, telle que le cancer.
Après l'euthanasie
Après l'euthanasie, votre animal sera incinéré par une compagnie spécialisée dons l'incinération d'animaux de compagnie (Crémanimo). Les derniers adieux sont difficiles, et c'est pourquoi nous recommandons de prendre les dispositions nécessaires à la préparation de l'euthanasie avant que l'on y procède. Peu importe la décision que l'on prend, il ne faut pas la précipiter. Certains propriétaires préfèrent garder une urne et d'autres décident de laisser l'animal chez le vétérinaire car cela facilite la guérison émotionnelle dans leur cas. L'animal s'est éteint paisiblement et c'est maintenant à vous de prendre la décision qui vous convient.

Le deuil est différent pour chaque propriétaire. Certains ont besoin de quelques jours, alors que d'autres ont besoin de plusieurs mois. Il est normal de pleurer la mort de son animal et il ne faut pas sentir qu'il y a une période idéale.

Si vous avez des questions concernant l'euthanasie ou que vous désirez prendre rendez-vous afin de savoir si l'euthanasie conviendrait à votre animal, contactez-nous dès aujourd'hui.

Si vous pensez à garder un souvenir de votre animal (cendre sou empreinte de patte) vous pouvez visiter le site de Crémanimo pour voir les options disponibles dans leur catalogue avant de de prendre votre rendez-vous, nous avons aussi leur catalogue en clinique si vous préférez discuter avec nous.

Identification par micropuce

Même le propriétaire le plus responsable peut laisser la porte du garage ou la clôture ouverte, et perdre son animal de compagnie. Faire implanter une micropuce sous la peau de votre animal pourrait faire en sorte que vous le retrouviez. On estime que 3 millions d'animaux sont euthanasiés dans des refuges tous les ans, et certains d'entre eux sont des animaux perdus. AVID, une des principales entreprises dans le domaine des micropuces, affirme qu'on retrouve près de 1 400 animaux ayant une micropuce tous les ans, les sauvant ainsi de l'euthanasie. Notre fournisseur est Azoo.me, une entreprise québécoise.



La technologie dans le domaine des micropuces évolue continuellement. Les micropuces sont actuellement conçues pour durer toute la vie de l'animal et sont faites de matériaux biocompatibles qui coexistent avec les tissus cellulaires de l'animal sans causer de dommages. On peut implanter des micropuces dans plusieurs types d'animaux, dont les reptiles, les chiens, les chats, les chevaux, les furets et les oiseaux. Vous n'avez pas non plus à vous inquiéter qu'on vole votre information ou qu'on reprogramme votre micropuce, car seuls les vétérinaires, les refuges et les centres des contrôle animalier ont accès à ces renseignements.


Raisons de faire implanter une micropuce sous la peau d'un animal :

  • Cela peut permettre à un propriétaire de retrouver un animal perdu.
  • Les micropuces permettent aux refuges d'éviter d'avoir à héberger un animal ayant un propriétaire.
  • Les micropuces fournissent une méthode d'identification de l'animal. Si l'animal est perdu et qu'il n'a plus son collier, la clinique vétérinaire et le refuge peuvent tout de même rendre l'animal à son propriétaire.
  • Dans certains pays, la micropuce est obligatoire et elle doit contenir des renseignements concernant les vaccinations.
  • Une micropuce peut aider à déterminer le propriétaire de l'animal lors d'une dispute.

En quoi consiste l'implantation d'une micropuce?


L'implantation d'une micropuce se fait de façon rapide et ne cause presque pas de douleur à l'animal. Il est préférable d'implanter la puce lors d'une série de vaccinations car la sensation est similaire à celle que l'animal ressent lorsqu'il se fait piquer. La puce a plus ou moins la taille d'un grain de riz et on l'insère à l'aide d'une seringue. On implante habituellement la puce entre les omoplates, sans que l'animal soit sous anesthésie. La puce se déplace parfois mais les techniciens savent qu'il faut scanner tout le corps de l'animal afin d'être en mesure de savoir s'il a une micropuce.


Comment retrouve-t-on les animaux?


La plupart du temps, on retrouve les animaux au refuge. Que l'animal se trouve chez le vétérinaire, au refuge ou au contrôle animalier, toutes ces entités sont en mesure de le scanner dès son arrivée. Après avoir fait l'usage de son scanner à identification par radiofréquence, le technicien est en mesure de voir un numéro unique d'identification qui fournit les coordonnées du propriétaire, le nom de l'animal, des renseignements concernant le vétérinaire de l'animal et le nom du refuge où l'animal se trouvait lorsqu'on l'a adopté (s'il y a lieu). On contacte ensuite le propriétaire afin de lui dire où il peut aller chercher son animal.


Si vous avez des questions concernant les micropuces ou que vous voulez prendre rendez-vous pour faire implanter une micropuce, contactez-nous dès aujourd'hui.